Sports nautiques : des sensations fortes garanties


Les sports nautiques font naître de véritables passions, chez les grands comme chez les plus petits. Wakeboard, plongée sous-marine, ski nautique, bouée tractée ou encore kitesurf… Seulement voilà, tous sont payants, et leur pratique est limitée dans le temps. Pour les pratiquer, il vous faudra vous résoudre à acheter ou louer un bateau, et si vous ne disposez pas du matériel nécessaire, vous serez également tributaire d’une base nautique, où la location du matériel est souvent payante et contraignante.

Avec Freedom Boat club, redécouvrez les plaisirs des sports nautiques, sortez en mer en illimité, sans frais supplémentaires !

Libéré des contraintes de l’achat ou de la location d’un bateau à moteur, vous offrant un accès illimité à la mer et à vos sports nautiques favoris, vos bases Freedom Boat Club vous offrent ce que les sports nautiques ont de plus joyeux, de plus sportif, de plus accessible, de plus pratique… et de plus abordable ! L’occasion rêvée pour une sortie sportive en famille pour initier les plus petits à vos sports nautiques favoris. Bouée tractée, wakeboard, skis nautiques… Il y en a pour tous les goûts, et pour tous les âges ! Par ailleurs, nos larges flottes de bateaux s’adaptent au nombre de personnes et à l’activité sportive prévue.

Wakeboard, ski nautique, bouée tractée : le meilleur des sports nautiques en France

A noter, certaines techniques de pêche peuvent aussi être sportives. c’est le cas de la pêche au thon.

Wakeboard : les conseils pour y arriver tout en s’amusant

Le wakeboard est à la croisée des pratiques du surf, du ski nautique et du snowboard. Ce sport nautique est donc idéal pour tous ceux qui sont adeptes de glisse et de sensations nouvelles ! Par ailleurs, le wakeboard sollicite de nombreux muscles, tant dans les bras et le buste que dans les jambes… et c’est parfait pour une séance de cardio ! 

En tant que sport, le wakeboard consiste à se tenir debout sur une planche unique, semblable à un snowboard, relié à un bateau à moteur par un câble que le wakeboarder peut tenir à une ou deux mains. Lorsque le bateau accélère, l’idée est de glisser sur l’eau et d’enchaîner différentes figures. 

Sa pratique réclame la présence d’un observateur, en plus du conducteur, à bord du bateau. Celui-ci préviendra le conducteur en cas de chute et sera ainsi le garant de votre sécurité. 

Alors, comment bien pratiquer le wakeboarding ? 

La toute première étape, qui s’avère être à la fois la plus drôle et la plus dure, est de sortir de l’eau et de vous lever. Une fois dans l’eau, votre planche arrimée à vos pieds, pliez vos genoux sur votre poitrine. Le câble qui vous reliera au bateau à moteur se termine par un triangle de cordages dont le troisième côté est rigide : ce triangle s’appelle un plafonnier. C’est la partie que vous tiendrez dans vos deux mains et que vous devrez ramener vers vos genoux. Le bateau se mettra ensuite lentement en marche et vous tractera : à la force de vos jambes, en dépliant les bras dans le même temps, vous vous relèverez lentement. Fixer un point droit devant vous et essayez de vous y tenir… Vous êtes debout ! 

La deuxième étape, c’est de savoir tourner. Si vous êtes familier du snowboard, la chose est aisée : pour aller à droite, exercez une légère pression sur la pointe de vos pieds. A l’inverse, cette même pression exercée sur vos talons vous fera virer à gauche. 

La dernière étape est celle qui nous fait rêver, nous procure les sensations fortes que nous cherchions : les sauts. Les crêtes provoquées par le moteur du bateau seront vos meilleures alliées : c’est sur elles que vous sauterez, un peu comme si vous surfiez. Les genoux toujours pliés et le corps en arrière, provoquez le saut en effectuant, avec vos bras, un mouvement de haut et de bas… Vous voilà en l’air !

Bouée tractée : des sensations fortes et des fous rires!

La bouée tractée, c’est le plaisir des vacances à la mer. Praticable dès 7 ans, seul ou à plusieurs sur toutes sortes de formes de bouées, ce sport nautique ne cesse de faire des adeptes et provoque toujours autant de sensations fortes et de rires partagés, aussi bien sur la bouée que dans le bateau motorisé qui la tracte ! 

Alors, comment se comporter sur une bouée tractée ? 

Avant toute chose, prenez conscience que vous êtes plus faible que la mer ou l’océan. Il y a donc de fortes chances que vous tombiez et finissiez à l’eau. Pas d’inquiétude, ces chutes ne sont jamais douloureuses. Attendez-vous simplement à être mouillé ! 

Pour que votre séance de bouée tractée se déroule au mieux, un bon matériel est indispensable, notamment un gilet de sauvetage. C’est l’un des avantages Freedom Boat  Club, le matériel qui vous sera fourni est régulièrement inspecté. Il est préférable d’éviter les figures acrobatiques et les virages en tête d’épingles : la bouée volerait inévitablement et se renverserait brusquement. 

Votre position sur la bouée dépend de vous, et de la forme de la bouée. Cependant, notez que toutes les positions sont envisageables, dès lors que vous êtes en mesure de vous tenir fermement à deux poignées différentes : accroupie, sur le dos, sur le ventre… Ou sur rien du tout, si vous lâchez les poignées ! 

L’utilisation d’une bouée tractée réclame la présence d’un minimum de deux personnes à bord du bateau : un conducteur et un observateur, qui préviendra le conducteur en cas de chute. 

Ski nautique : glissez comme un pro

Comme pour toute pratique sportive, un bon matériel est la clef d’une séance de skis nautiques réussie ! Freedom Boat Club vous fournira naturellement les skis et le bateau à moteur sans frais supplémentaires, avec les gilets de sauvetage adaptés à votre taille en plus ! Le ski nautique est une pratique sportive particulièrement appréciée. Stimulant tous les muscles, elle est aussi la garantie de sensations fortes inoubliables. 

Le ski nautique est un sport de glisse, semblable au wakeboard, à cela près que vos pieds reposent sur deux skis séparés et non sur une seule planche : cette pratique sollicite plus de muscles ! Notez qu’une barre de stabilisation peut relier les deux skis, pour plus de stabilité, si vous êtes débutant. 

 Comment faire du ski nautique ? 

Encore une fois, c’est la première étape la plus dure : sortir de l’eau ! Le skieur se tiendra à deux mains à un plafonnier, c’est-à-dire à l’extrémité d’un câble relié au bateau à moteur qui le tractera. 

Pour sortir de l’eau, il faut vous mettre dans la bonne position. Les genoux ramenés vers votre poitrine, la corde passe entre les pointes de vos spatules (vos skis) dont les pointes dépassent de l’eau. Vos bras doivent cercler vos genoux. Une fois que le bateau aura démarré, la première traction peut être brutale : tenez fermement le plafonnier ! Une fois qu’il aura pris de la vitesse, détendez vos bras alors que vous êtes tiré hors de l’eau. Pour vous relever (sans tomber), redressez-vous en prenant appui sur vos spatules tout en gardant votre corps penché vers l’arrière : c’est la résistance naturelle de l’eau qui vous redressera. 

Pour éviter de tomber, il faut essentiellement éviter que la pointe de vos skis ne plonge dans l’eau. Pour ce faire, gardez toujours les genoux pliés et le fessier abaissé vers l’arrière. De la même manière, gardez toujours les bras tendus. 

Pour tourner, exercez, à condition que vous soyez stable, une légère pression sur le bord intérieur de l’un de vos skis, vous tournerez alors dans la direction opposée. Pendant cette opération, veillez à garder les genoux pliés et les bras tendus. 

Pour pratiquer le ski nautique, le conducteur du bateau ne doit pas être seul à bord : en cas de chute, la présence d’un observateur est indispensable. Or, vous chuterez. Par ailleurs, votre bateau devra porter haut un fanion orange, de manière à se signaler. Enfin, ne skiez jamais dans la direction d’un autre bateau, et restez toujours éloigné de la berge ou de la plage.