Réussir son mouillage en bateau à moteur


Si vous souhaitez immobiliser votre bateau pour atteindre une plage, une crique ou tout simplement profiter de votre solitude en pleine mer, cela est tout à fait possible ! C’est d’ailleurs un des plus beaux avantages lorsqu’on possède un bateau, et ça l’est d’autant plus lorsqu’on est membre de Freedom Boat Club puisque l’on peut profiter de cette pratique sans aucune contrainte.

Comment effectuer le mouillage de votre bateau ?

Mouiller c’est maintenir son bateau à l’ancre. Cette technique est simple mais elle ne s’improvise pas, il y a certaines choses à savoir concernant la nature des fonds, la direction du vent, l’amplitude de la marée, la zone d’évitage et les pièges du fond.

Le mouillage de votre bateau en pleine mer

Pour avoir recours au mouillage en mer il n’y a pas de législations particulières, seulement des précautions à prendre concernant les zones préservées en mer. En choisissant votre zone de mouillage vous devez bien faire attention aux conditions météorologiques ainsi que le fond de votre position. Mettez-vous à l’abri des vagues et des vents dominants pour la sécurité du bateau. Evitez aussi les zones rocheuses où l’ancre pourrait s’enfouir et risquerait d’être coincée.

Le mouillage de votre bateau pour rejoindre une plage/crique

Si vous souhaitez recourir au mouillage pour rejoindre la plage, il est indispensable de mouiller dans une zone non balisée (navigable à 5 nœuds à compter de moins de 300 mètres à partir de la plage). Il vous faut aussi laisser un minimum de profondeur sous le bateau, en tenant compte de l’amplitude des vagues et de du marnage pour la durée de votre immobilisation. Il faut aussi laisser une longueur de ligne de mouillage supérieure à 3 fois la profondeur (15 mètres si 5 mètres de profondeur) . Enfin si vous êtes dans un endroit ou le bateau ne peut pas décrire librement un cercle autour de l’ancre il faut utiliser une deuxième amarre attachée à un rocher par exemple ou un deuxième mouillage à l’arrière du bateau pour immobiliser celui ci suivant une direction fixe.

Quelle manoeuvre pour un mouillage en mer

Concernant la manœuvre, orientez le bateau face au vent ou face au courant à l’allure la plus basse, arrêtez le moteur puis procédez au mouillage de l’ancre. La descente doit-être régulière et sans à-coup. Lorsque l’ancre touche le fond, laisser alors reculer lentement le bateau jusqu’à ce que vous sentiez l’ancre accrocher. Enfin n’oubliez pas de vérifier l’accroche de l’ancre avant de quitter le bateau !

Par ailleurs, si vous désirez plus de précisions concernant cette pratique vous avez à votre disposition une application « Navily » sur smartphone qui répertorie les zones de mouillage. Navily permet ainsi de connaître la protection du bateau contre vent et de la houle, le type de fond rencontré, la profondeur et les installations à terre. 

Il est indispensable de prendre en compte la météo, la marée et les courant pour la durée de l’immobilisation. Le choix d’un mouillage doit être fait de manière à garantir la sécurité du bateau et de ce qui l’entoure. Vous devez pouvoir quitter et rejoindre le bateau en sécurité, les vagues peuvent compliquer cela, ne laissez pas le bateau sans surveillance et anticipez les difficultés que vous pourriez rencontrer si les conditions changent.